RSS

Archives de Tag: voyage

Une journée mémoire et histoire à Verdun

Les 3PP et CAP sont allés sur le site de Verdun mardi 4 décembre.

Avec Cindy, notre guide de l’office du tourisme, ils ont pu concrétiser ce qu’ils avaient vu en cours d’histoire et se rendre compte de la triste réalité de la Grande guerre.

Une journée émouvante de mémoire et d’histoire qui les a conduit sur les traces des poilus.

Ils ont découvert la citadelle souterraine, le fort de Douamont, l’Ossuaire et le boyau d’une tranchée.

Voici quelques-unes de leurs impressions :

  • Elisabeth : « J’ai trouvé que la journée à Verdun m’a fait prendre conscience de ce que les soldats ont vécu »
  • Assia : « C’est très émouvant et cela m’a fait prendre conscience que cela s’est vraiment passé »
  • Jérémy : « J’ai ressenti beaucoup d’émotion face à cette boucherie »
  • Eva : « Je ne peux pas expliquer ce que j’ai ressenti en voyant tous ces trous d’obus »
  • Yannis : « Les impacts d’obus étaient très impressionnants »
  • Roan : « J’ai trouvé ça super intéressant et très réaliste. C’est bien de voir tout cela en vrai »
  • Evan : « J’ai retenu la violence des combats qu’il y a eu à Verdun, j’ai réalisé le nombre de morts avec l’Ossuaire et les cimetières.[…] j’ai ressenti une sorte de lourdeur dans les pièces, des choses bizarres ».
  • Quentin : « Je me suis souvent dit pendant la visite : « c’est pas possible !». Et pourtant, si. 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 12 décembre 2018 dans Groupe scolaire

 

Étiquettes : , , ,

Whitechapel diaries

Après un séjour d’une semaine à Londres aux multiples visites, les élèves de 4ème et 3ème du collège ont rédigé des journaux intimes témoignant de leur vie de femme ayant vécu dans le quartier très pauvre de Whitechapel durant les horribles meurtres de Jack L’éventreur.
Ce travail était l’aboutissement d’une préparation en classe à travers un chapitre en anglais dédié au sombre passé de Londres et de deux visites sur place, l’une à Whitechapel avec des guides et l’autre au célèbre London Dungeon. Ces deux visites ont sérieusement fait frissonner certains… En effet l’immersion était bien réaliste.
Les travaux de plusieurs élèves se sont distingués par leur développement, la qualité de l’expression écrite et leur présentation. Voici donc un aperçu de ces derniers en photos. Vous trouverez également quelques photos du séjour et des élèves qui sont partis à Londres avec leurs professeurs.
Pour vous en dire quelques mots, celui-ci s’est déroulé du 1er au 6 avril. Les élèves ont passé trois nuits dans des familles anglaises et ont pu d’imprégner de la langue et de la culture anglophone.
Au programme, des visites classiques comme celles du musée de Madame Tussaud, le London Eye, la Tour de Londres et le British Museum et d’autres plus originales comme celles du quartier Punk de Camden, le quartier de Whitechapel avec son populaire Street Art et son passé morbide.
Nos élèves ont pu savourer également un authentique ‘Fish and Chips’ et un petit déjeuner à l’anglaise. La météo s’est montrée sous son jour le plus ‘British’ lors de notre arrivée puis de plus en plus ensoleillée au fil des journées.
Des souvenirs pleins les bagages et l’esprit, les élèves se sont montrés réceptifs sur place et productifs dans leurs travaux qui seront exposés lors des prochaines portes ouvertes.

Mme CAPUT

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 
Poster un commentaire

Publié par le 16 mai 2018 dans Groupe scolaire

 

Étiquettes : , ,

Voyage Lycée – Barcelone – Majorque

Horizon – Vue d’esprit – Madeline Tisserand

Cette année, destination Barcelone puis Majorque. Du bus et du bateau donc. 57 élèves et 4 profs motivés et en avant pour une découverte de l’une des perles de la méditerranée. Barcelone, pour certains, c’était la première fois et ils ne sont pas prêts de l’oublier. Même si l’étape était trop courte, les ramblas et le marché de la Boqueria laissent toujours un joli souvenir. Le soir, embarquement assez fun sur le Trancendia, un navire de 32000CV de la flotte de Transmediterranea.

L’Île de Majorque, la plus grande des Îles Baléares, ne mesure que 75 km du Nord au Sud sur 100 km de l’Est à l’Ouest, mais ses paysages typiquement Méditerranéens varient des plaines centrales fertiles où les figuiers, les amandiers et les orangers et citronniers fleurissent, aux falaises abruptes de la côte Nord-Ouest. La ville de Palma située dans la magnifique Baie de Palma est un refuge naturel bien abrité.

Les élèves, attirés par les plages quasi vides en cette saison (on ose imaginer en juillet-août !) ont pu se baigner dans une mer déjà chaude.

Mais Mallorca, (c’est comme ça que les insulaires l’appellent) réserve d’autres surprises. L’artisanat local y est riche et même s’il tend à disparaître au profit d’un tourisme plus lucratif, verreries, fabriques de perles et musées nous entraînent dans un passé émouvant.

Georges Sand et Frédéric Chopin ne s’y étaient pas trompés. Majorque est un havre de paix pour peu qu’on s’éloigne des routes touristiques. Et comme le disait Madeline, une de nos élèves.

“Ici, j’ai les yeux qui explosent de bonheur ! “

La formule est simple et délicieuse et résume si bien notre voyage.

Alors, que dire de plus ?

Ah si ! Un petit ressenti d’un de nos élèves, Damien MURAT qui de sa plume aiguisée nous fait part de son impression :

 » Tout d’abord je commencerai par la destination, Majorque.

Je pense que c’était un bon choix car saint Pierre n’était pas encore parti aux Baléares et pour ma part non plu je n’étais jamais allé en Espagne tout court et encore moins a Majorque donc ce fut une découverte total. La vue était magnifique, l’eau était très bonne  j’ai pu me baigner donc j’était content. J’ai apprécié les visites notamment celles de la verrerie qui m’a beaucoup intéressé par ce savoir faire que je ne connaissais pas. Et aussi celle de la chartreuse de valldemossa implanté dans ce magnifique village avec l’histoire de George Sand et Chopin qui m’a beaucoup intéressé.

Pour la visite de la fabrique de perle j’aurais préféré voir une fabrique avec des perles “authentique” ou l’on aurait pu nous expliquer un savoir faire qui fait la renommée de Majorque , nous expliquer la durée de vie d’une perle ,  depuis quand les habitants de Majorque prenne des perles pour en faire des bijoux ce genre de chose.

L’hotel : on y mangeait très bien , les chambres était correct malgré que l’on ne pouvait pas fermer à clef la salle de bain.

par contre le personnel de l’hôtel était très désagréable pas un bonjour rien , quand on disait hola il ne répondait pas.

Mais plus les jours passèrent plus je me suis aperçu en faisant les boutiques de souvenir que c’était la majorité de l’île qui était comme ça. Donc peut être que George Sand qui disait que Majorque était magnifique mais que les gens était désagréable avec les étrangers.

Peut être avait elle raison…

En ce qui concerne la “punition collective” du dernier soir sur l’île de Majorque (où nous ne pouvions plus aller dans les chambres des autres ou sortir dehors sans un prof…) n’oubliez pas que certain sont sages et sympas à l’égard des profs toute l’années (voyage ou pas voyage ) et dès qu’il y en a un qui déconne c’est l’ensemble qui prend. Personnellement je trouve pas ça injuste de punir ceux qui n’ont rien fait.

J’aimerais que pour les prochains voyage les punitions soit plus personnelles.

Voilà donc pour moi ce fut un bon voyage rempli de rebondissement et même si il y a eu quelques contre-temps (le bus qui déconne…) un voyage ne serait pas un voyage sans des petits désagréments et nous n’aurions rien à raconter si tout était lisse et parfait. »

 
Poster un commentaire

Publié par le 9 mai 2018 dans Groupe scolaire

 

Étiquettes : , , , ,

Prague 2017, les lycéens en Bohème !

Devant chez Michal

Cette année au Lycée, c’est Prague que nous choisissons comme destination. En effet, après Budapest, Zagreb et Ljubljana, les tchèques allaient devoir nous accueillir !
4 jours de bonheur dans une capitale extraordinaire.

Au programme, croisière sur la Vltava, visites de nombreux monuments (palais, sénat, Eglises…) et aussi, usine et musée SKODA, musée Alfons MUCHAS, le très joli quartier juif de la vieille ville et pleins d’autres choses !

On clôture ce chouette voyage par un restaurant « Chez Michal » où le somptueux repas est égayé par un groupe folklorique étonnant !

Retours élèves !

Prague et ses vertus

Mes plus grands remerciements à Polo, senseyy Droms, et les 3 drôles de dames pour se voyage qui n’était pas facile a notre arriver, mais pas d’inquiétude les experts St Pierre gèrent les affaires.. Voyage extraordinaire, vraiment super bien accompagné part les best teachers du lycée, si c’était a refaire je le referais 10 fois ! Des super paysages dans la vieille ville, de magnifiques monuments, lieux, sans oublier les sublimes tchèques qui nous ont fait rêver moi et nos charmants professeurs… Comme l’Italie, que de bons souvenirs pour un terminal MERCI A TOUS VIVE SAINT PIERRE FOURRIER !

Fufu de Maupassant

Aventure bohème.

Cette aventure, à été pour moi, très enrichissante. J’ai pu pendant une semaine pratiquer la langue que je préfère, l’Anglais.
Les ornements de chaque bâtiment étaient vraiment magnifiques.
Je garde de ce voyage, un magnifique souvenir, et je pense, le meilleur souvenir de mes années lycées.
Grand merci aux professeurs accompagnateurs.
Angéline Jeannot
Un excellent voyage avec des souvenirs inoubliables et une super ambiance. Un grand merci au profs qui nous ont accompagné et qui ont réussi à gérer toutes les situations. :p
Vincent Bardy

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 21 mai 2017 dans Groupe scolaire

 

Étiquettes : , ,

Un voyage de 600 millions d’années !

Un voyage de 600 millions d’années!

Vendredi 13 mai, les élèves de CE1 de St Pierre Fourier et les élèves de PS/MS/GS/CP/CE1/CE2 de Notre-Dame se sont rendus à CARDOLAND, un parc préhistorique situé dans l’Yonne à CHAMOUX.

Ce parc sonorisé composé de 88 sculptures grandeur nature, a séduit petits et grands. Les enfants ont participé aux ateliers « chantier de fouille » et travail de l’argile.

Une grotte reconstituée, avec un spectacle « son et lumière » leur a permis de découvrir les origines de notre planète.

Une journée unique, dans le monde fascinant de la Préhistoire!

 
Poster un commentaire

Publié par le 13 mai 2016 dans Groupe scolaire

 

Étiquettes : , ,

Toscane 2015

Florence-6Et nous voilà parti pour une excursion de 4 jours en Toscane, berceau de la renaissance. Tpro, 1ère, 2nde, CAP1 & 2 et 3PP sont du voyage accompagnés par Marianne Henry, Julie Chateau, Paul Millière et Samuel Dromard. L’aventure est en général superbe, ici, elle prend un goût de paradis !

Après une bonne nuit de bus (;-))on attaque la Toscane par une de ses plus grande porte…Sienne.

Toujours charmante, Sienne se mérite et les petites ruelles ne laissent que peu de répit à nos mollets…La place del campo est toujours aussi étonnante avec sa forme de conque géante. Les élèves sont adorables même s’ils ne pensent qu’à manger…et bien évidement peut-on les blâmer ici ?…glaces, pâtes, charcuteries…tout y passe 😃

Et après une bonne nuit on poursuit par deux villes extraordinaires même si leur nom reste moins évocateur que Pise, Florence ou Sienne.

Volterra

Ville haute perchée, dominant la campagne toscane, Volterra est un bijou d’architecture dans un des berceaux de la civilisation étrusque. Le musée à ce sujet est étonnant de fraîcheur. Pourtant certaines pièces protohistoriques datant de -2000 ans av JC et pour les moins anciennes 400ans av JC sont remarquables de finesses et d’ingéniosité !

Les balades dans les petites ruelles longeant les remparts sont d’un charme sans nom…

Ensuite c’est San Giminiano…remarquable bourgade aux multiples campaniles, cette cité se marche, s’arpente à travers ces nombreuses ruelles aux échoppes typiques…On y trouve des céramiques,  de la boustifaille alléchante et de bons chianti du coin…les jambes soufrent mais l’esprit s’ouvre sur une toscane encore plus belle au soleil descendant…

Ensuite, nous voilà, le mercredi à Pise…Que dire de plus ? La ville en elle même ne s’aborde pas tout à fait de la même manière que les précédentes, car c’est sur la fameuse tour qu’il faut se diriger, en « sacrifiant » un peu le centre ville…Une montée dans cette tour mythique est plus que recommandée, c’est impératif ! L’accès au sommet est en soi un exploit sportif car la tour monte en colimaçon et est inclinée…Estomac délicat s’abstenir 😉 Ceci dit, la vue incroyable sur Pise est à couper le souffle. Les élèves s’en souviendront, foi de franc-comtois !

Lucca, plus tranquille, clôture notre journée après Pise…Jolie ville médiévale, c’est un invraisemblable enchevêtrement de petites venelles qui nous amène à une tour (la fameuse Torre Guinigi) étonnante puisque surmontée…d’arbres (des chênes verts). La vue y est très agréable et le vent nous rafraîchit un peu…

Clou de notre voyage, Florence !

Capitale de la Toscane, fait partie des villes d’Italie les plus visitées et l’une des plus riches en monuments et en œuvres d’art. Célèbre dans le monde entier pour ses monuments et ses œuvres d’art des plus grands artistes de la Renaissance, elle est une destination de choix pour les amateurs d’art, de monuments et d’histoire.

Le PALAZZO VECCHIO est la construction publique la plus importante de Florence. La construction, projetée par Arnolfo di Cambio, commença en 1299. Au départ, c’était le siège des Priori delle Arti et de la Seigneurie. Il fut habité un temps par la grande famille des ducs de Médicis avec Cosme I avant qu’elle ne s’installe au Palazzo Pitti. C’est à cette période (1150-65) que Vasari le transforma, en le décorant somptueusement et en redéfinissant la structure interne pour adapter le palais au rôle qu’il devait assumer, celui de siège du gouvernement et Résidence officielle de la famille régnante. Aujourd’hui, ce palais est un musée et se trouve dans les « Quartieri Monumentali ». Le Salone dei ‘500, le studiolo de Francesco I de Médicis, la stanza degli Elementi et la Sala dei Gigli sont de très grande valeur. La Loggia dei Lanzi domine la grande Piazza della Signoria, devant le palais, avec ses imposantes statues, parmi lesquelles se trouve le « Persée » de Cellini et le « Rapt des Sabines »de Giambologna.

Le DUOMO est la Cathédrale de Florence. Dédiée à Santa Maria del Fiore elle est de style gothique italien. L’édifice fut dessiné par Arnolfo di Cambio (1245-1302). C’est l’une des plus grandes structures architecturales de l’époque. Terminée vers 1367, elle fut entièrement recouverte de marbre coloré, comme l’était le Baptistère, même si la façade est restée incomplète jusqu’à la fin du XIXème siècle.

A l’intérieur se trouvent plusieurs œuvres d’art importantes, caractéristique du style gothique mais néanmoins très différentes des autres édifices gothiques du Nord des Alpes. Les fresques situés sur le côté gauche sont de premier ordre. Elles montrent les monuments équestres du « Condottiero » de Paolo Uccello (1436) et d’Andrea del Castagno (1456).

Filippo Brunelleschi commença la construction de la COUPOLE en 1420. Le diamètre de sa partie la plus large est de 41,50 mètres, ce qui est proche du maximum possible pour tout type de coupole. Au lieu d’utiliser les techniques en vigueur jusqu’alors,Brunelleschi inventa une technique basée sur les méthodes de construction des édifices des Romains. Brunelleschi mis cette méthode au service des contraintes techniques, culturelles et esthétiques liées à la construction de cette coupole. Lors de la construction, il fallut éviter toute discontinuité dans l’art de la maçonnerie (27,000 tonnes). La coupole a été conçue de façon a supporter elle-même son propre poids. Elle est en fait très moderne: avec son double toit. La coupole externe protège la coupole interne des variations atmosphériques, et les deux coupoles sont reliées par des branches. Terminée en 1436, la Coupole est la construction la plus célèbre de Florence. elle symbolise la grande tradition culturelle et la conscience civique de la ville. Le voûtes de la Coupole ont été décorées par Giorgio Vasari (1511-1574) et Federico Zuccari (environ 1540-1609) d’une fresque représentant le Jugement Dernier.

LE « CAMPANILE DE GIOTTO »

« Il Cupolone », c’est-à-dire la grosse coupole avec son campanile flanquant la cathédrale, plus connu sous le nom de « CAMPANILE DI GIOTTO », est le monument que l’on voit le mieux à partir des points de vue panoramiques de la ville. Giotto, le fameux peintre et architecte, dessina les plans du campanile même si à sa mort, en 1337, seule la partie la plus basse était terminée. Le travail fut repris par Andrea Pisano (de 1290 à1349 environ ) puis par Francesco Talenti (de 1325 à 1369), qui compléta la structure en répétant le motif décoratif en relief et en marbre, qu’il alterna avec des fenêtres.

Le Ponte Vecchio, monument emblématique de Florence, est situé sur le fleuve Arno que vous pouvez rejoindre depuis le Duomo. L’origine du Ponte Vecchio (Vieux Pont) remonte à l’an 120 ap. JC pour permettre le passage de la via Cassia (une voie romaine antique) sur l’Arno. Les crues du fleuve détruisaient régulièrement les ouvrages d’art jusqu’à la construction en 1345 d’un pont entièrement en pierre ce qui permit l’installation d’échoppes, de bijouteries célèbres…Amateur d’art local, c’est ici qu’il faut s’arrêter !

Les photos ici

https://picasaweb.google.com/112853767330253445853/Toscane2015?authuser=0&authkey=Gv1sRgCM7z_6La_oKtLA&feat=directlink

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 11 mai 2015 dans Groupe scolaire

 

Étiquettes : , , , ,